Une basilique dans les champs

Un édifice religieux remarquable, au cœur d'un village remarqué.

Se détachant de la forêt de Réno-Valdieu, la Basilique Notre-Dame de Montligeon accueille le visiteur de très loin. Les hautes flèches du plus grand édifice religieux du Perche suscitent l'étonnement et la curiosité et fait de La Chapelle-Montligeon un village connu bien au-delà des frontières nationales. Décidé par l'abbé Buguet, alors curé de la paroisse, cet édifice religieux néo-gothique a vu son chantier débuter en 1894 pour s'achever en 1911. Consacrée et élevée au rang de Basilique mineure en 1928, elle accueille depuis ce jour le sanctuaire Notre-Dame de Montligeon, centre mondial de la prière pour les défunts. Lieu de pèlerinage, d'accueil et de réflexion, le sanctuaire Notre-Dame de Montligeon est ouvert à tous et se visite. En effet, ses vitraux, ses mosaïques, son escalier monumental, etc font de cette "cathédrale des champs" un monument historique remarquable.

Chaque année, des pèlerins de tous les horizons viennent en quête d'espérance se recueillir dans ce sanctuaire percheron dont le rayonnement spirituel et intellectuel dépasse largement les frontières de l'hexagone.

Chaque dimanche, de juillet à août, visitez la basilique. Balade commentée - libre et gratuite - rendez-vous sur le parvis de l'édifice.


Un homme, un village

L'œuvre sociale d'un homme d'église au service de Dieu et de son village.

Impossible d'évoquer l'histoire récente de ce village et sa "Cathédrale des champs" sans évoquer la figure de l´abbé Buguet. Alors curé de la paroisse, il fonde en 1884 une association spirituelle, l´Œuvre Expiatoire, dont le but était de libérer les âmes du Purgatoire, en aidant les vivants, en leur fournissant du travail et une certaine qualité de vie.  On lui doit la création de la Basilique mais aussi la création d'une imprimerie en activité jusque dans les années 2000 (et des nombreuses maisons pour héberger les ouvriers) dont les bâtiments hébergent aujourd’hui "Les ateliers Buguet", pépinière d’entreprises qui prolonge l’œuvre sociale de l’abbé Buguet.