Croquez la pomme, goûtez le cidre

Le Pays de Mortagne-au-Perche, véritable jardin d'Eden. Il n'est pas rare de croiser le long des routes et des chemins, des vergers de pommiers. Témoignages d'une tradition toujours bien ancrée : la fabrication du cidre. Mais pas n’importe quel cidre ! Sa typicité est en cours de reconnaissance par l’INAO.

Si la culture du pommier est très ancienne en Normandie, c’est vers le XVIe siècle que les vergers se développent au sein des domaines religieux ou nobles, pour couvrir une grande partie de la campagne percheronne aux XVIIe et XVIIIe siècles. On cultive essentiellement des pommes à cidre, boisson devenue populaire et produite dans quasiment toutes les fermes du Perche. 
Même si la mécanisation a provoqué la disparition de nombreux vergers, conjuguée à la diminution de la consommation de cidre et l’arrêt de la production de l’alcool d’Etat, des producteurs ont toutefois su maintenir des vergers traditionnels de haute-tige (par opposition aux vergers de basse-tige de la production industrielle) et des associations de passionnés ont permis de retrouver les variétés typiques aux noms des plus poétiques : noel des champs, germaine, binet rouge, sain-martin, rené martin, rouge duret, etc.



Ces variétés typiques, conjuguées à un terroir et un climat particuliers, donnent ses lettres de noblesse au cidre du Perche.

Demi-sec, doux ou brut, il est élaboré à partir de quatre familles de pommes : amères, douces-amères, douces et acidulées. 
Les pommes sont récoltées mécaniquement ou à la main d'octobre à fin décembre. Mûres, elles sont lavées, triées, broyées en pulpes et ensuite préssées après un léger cuvage.
C'est un véritable plaisir que d'assister à la fabrication du cidre dans une cour de ferme. L'odeur entêtante de la pomme juste pressée n'a pas son pareil.
Le moût est ensuite mis en cuve afin d'obtenir un jus limpide. Au bout de quinze jours environ, on un jus clair est soutiré qui sera mis en bouteilles champenoises après 2 à 4 mois de fermentation - selon la teneur en sucre. La fermentation du cidre du Perche est obtenu sans ajouts de levures. La fermentation se poursuivra environ 3 mois pour donner son effervescence à cette boisson naturelle. La prise de mousse se fait naturellement en bouteille. De couleur jaune doré à orangé, ce cidre charpenté se distingue par la finesse de son équilibre et sa richesse aromatique : une attaque moelleuse, une longueur en bouche tannique et légèrement amertumée, et une finale fraiche subtilement acidulée.

Avec le soutien du Parc, les producteurs du Syndicat cidricole du Perche se mobilisent pour préserver et faire reconnaître la typicité du cidre percheron au travers d’une démarche pour obtenir une Appellation d’Origine Protégée pour le cidre du Perche.

Si le Perche est connu et reconnu pour son cidre, de nombreux produits cidricoles et recettes autour de la pomme sont à découvrir : jus de pommes, gelée de cidre, vinaigre de cidre, pommeau (AOC pommeau de Normandie) et bien sûr Calvados (AOC calvados de Normandie). Ces produits sont la base de la cuisine du terroir de nos mères, de nos grands-mères et des chefs cuisiniers du Pays de Mortagne-au-Perche.

À la découverte du cidre, de la pomme et des produits cidricoles en Pays de Mortagne-au-Perche

La Maison Ferré  à Comblot
Arpentez les vergers, et découvrez la fabrication du cidre, du pommeau, du calvados ...

Et chaque année au mois de novembre, participez à la Fête du cidre : visite de la cidrerie, pressage, distillation, etc ...



La cave de vieillissement à Saint-Langis-lès-Mortagne.

Créée en 1951, la cave a compté jusqu'à 180 producteurs en 1970. Aujourd'hui 12 producteurs livrent leur Calvados à la Cave Coopérative, où il est ensuite assemblé par millésime et vieilli en fût de chêne. C'est donc au coeur du Perche, en Pays de Mortagne-au-Perche qu'est fabriqué le Calvados production fermière du Perche, médaillé d'or au concours général agricole en 2006.
De couleur ambrée, ce prestigieux alcool conjugue équilibre et rondeur, élégance fruitée, notes de pomme et longueur en bouche. Sa finesse et son caractère sont à l'image du Perche et du savoir-faire des hommes qui y vivent.

La cave de vieillissement est ouverte à la visite tous les jours - sur rendez-vous uniquement de 10h-12h et de 14h-18h.
Adresse : Lieu dit La Gare 61400 Saint-Langis-lès-Mortagne
Renseignements : 02 33 73 02 75 ou 02 33 73 73 34



Et pour les gourmands qui veulent croquer la pomme sous le pommier :

Le verger de la Haie-Roger à Villiers sous Mortagne.
Cuillettes et visites ouvertes à tous, le mercredi, samedi et dimanche de novembre à décembre.
Un moment agréable à partager en famille.